Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 22:00

RIBERAC-Pervalet-1.JPG

RIBERAC-Pervalet-2.JPG

RIBERAC-Pervalet-3.JPG

RIBERAC-Pervalet-4.JPG

Sur la droite de la première carte postale, datant des années 1910 , vous pouvez remarquer la vitrine d'une modeste épicerie mercerie.
Elle se situait à RIBERAC sur l'actuelle rue du 26 Mars , proche du quartier du Relais.

La série de 3 photographies qui suivent permet de suivre l'évolution de ce commerce sur quelques décennies.

Ainsi, sur le cliché 1 , nous découvrons un plan rapproché qui date exactement de l'époque de la carte postale (années 1910) : les plaques publicitaires sont identiques et situées aux mêmes endroits (MAGGI, LION NOIR, KNEIPP, KUB , CHOCOLAT LOUIS...) . Et pour la photo pose le tout jeune épicier, Angel PERVALET...

Ce même Angel PERVALET se retrouve sur les clichés suivants , espacés de plusieurs années...

Sur le cliché 2 , avec son épouse, jeune couple devant la boutique ordonnée de façon  très géométrique.  Il s'est ajouté une seconde plaque publicitaire KNEIPP , mais on notera que l'inflation est passée par là, puisque le prix qui figurait sur la plaque du cliché 1 (1 centime) a disparu et laissé la place à la mention "SANTE ECONOMIE" ...

Sur le cliché 3 , Angel a les tempes grisonnantes , les années 30 sont là...  La boutique s'est diversifiée, avec une vitrine exposant des habits d'enfants.  Les plaques publicitaires émaillées ont disparu...

Je ne sais pas quand a fermé ce commerce.

Mais il y a déjà des dizaines d'années qu'il a laissé la place à un simple appartement... 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de RIBERAC
commenter cet article

commentaires

bernard 18/10/2013 08:19


les pieces les plus legeres (lanternes etc...)ont ete dispersées chez des brocanteurs d'abord par la veuve de mr Belmont , a sa decharge pendant que l'un d'eux l'attirait ailleur l'autre
remplissait le camion, puis pour le reste des charettes par les heritiers Duvert, apres qu'ils aient mis la vieille dame a l'hospice

munoche 30/10/2013 10:39



Merci pour cette triste information.



bernard Gillibert 03/09/2013 16:23


Suite au commentaire de Mr Lefort que j'ai connu pour avoir joué dans le parc de leur proprieté sise en face de chez moi, le boulanger s'appelait  Fressignat;Quand à la famille Belmont le
hangar ou etait entreposées ses ses voitures hyppomobiles  etait juste à coté de chez moi, je n'avais que la murette a sauter .... au grand desespoir de mon grand pere  

munoche 29/09/2013 12:27



Merci Bernard. Que sont devenues toutes ces voitures Hippomobiles ?



Luc Lefort 16/10/2012 00:30


Cher monsieur,


Me promenant sur le web à une heure tardive, je tombe sur ces photos de Monsieur et madame Pervalet, qui m'émeuvent. Je suis né en 1951, et ce couple d'épiciers tenait toujours boutique rue de
l'Hôtel de ville dans mon enfance, jusqu'environ mes dix ans, je pense. Nous avions une maison de famille, la maison Ribière, à peine plus bas dans la rue, au coin du chemin du Puy. Notre grand
jardin montait dru et haut, le long de ce chemin, caché derrière son mur. Nous y venions une partie de l'été. Les retrouvailles avec les commerçants étaient un moment toujours un peu magique,
chaque année. Je revois les visages et les expressions de madame et monsieur Pervalet avec précision. Sur le trottoir d'en face, le boulanger, petit homme fort en gilet de peau et toujours
couvert de farine, dont j'ai oublié le nom, et un peu plus vers chez nous, monsieur Ovide Belmont, ancien charron, tonitruant, et ses extraordinaires voitures à cheval, qu'il collectionnait dans
un vaste hangar, qui donnait aussi sur la rue. Il passait son temps à fourbir les cuivres des lanternes de ses mallepostes, et il nous autorisait parfois à nous glisser dedans, où nous étions
saisis, pour notre ravissement, par l'odeur des vieux cuirs. Il lui arrivait de nous atteler son cheval Swing ou son petit âne, à un char à banc rutilant, pour nous emmener – fouette, cocher! –
faire le tour de la petite ville. Pas peu fiers, étions-nous.


Très cordialement, Luc Lefort

munoche 22/10/2012 16:53



Je vous remercie pour ce souvenir !



bernard 09/03/2012 08:25


Pour repondre à la question de Monique Chauvet j'ai bien connu Mr Pervalet  qui avait son magasin 3 maisons au dessus de chez moi tout comme je me rapelle qu'il faisait ses livraisons chez
les clients un peu eloignés avec une petite remorque a bras.C'etait ca le service apres vente !!


Bernard Gillibert

monique chausset 16/09/2011 16:38



Bonjour,


Je suis l'une des petites filles d'Angel Pervalet .


Cela m'a fait très plaisir de voir ces images.


Il y a environ 30 ans que l'épicerie a fermé.


Connaissiez-vous mon grand-père ?



munoche 27/09/2011 16:20



Bonjour,


Je vous remercie pour votre message et vous prie de m'excuser pour le retard de sa publication.


Je n'ai pas connu votre grand-père.



Présentation

  • : Cartes postales anciennes du Perigord Dordogne
  • Cartes postales anciennes du Perigord Dordogne
  • : Un voyage dans le PERIGORD DORDOGNE à travers une sélection de cartes postales anciennes , choisies selon mon humeur ou à proposer par vous mêmes.
  • Contact

MA PETITE ANNONCE

Une collection n'étant jamais terminée, je suis toujours à la recherche de photos et cartes postales anciennes du PERIGORD. N'hésitez pas à me contacter (bouton CONTACT tout au bas de la page) et à me préciser vos conditions si vous avez de tels documents à céder.

Rechercher