Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 23:33

undefined


undefined

On est bien loin de l'époque actuelle , où les réglements européens tendent à limiter la diversité des fromages... Au début du siècle dernier , sur la commune de DOUVILLE, la beurrerie de la Crempse produisait des camemberts "extra fins" comme le précisait l'étiquette qui reproduisait par ailleurs les bâtiments de l'exploitation, avec leur longue cheminée...

Ce fromage ne constituait pas une exception, de nombreuses petites exploitations produisaient également à cette époque des camemberts et autres fromages similaires...
 

 

Repost 0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 11:30

Combien de Périgourdins se rappellent ils que PERIGUEUX fut la ville d'adoption d'un grand champion de la petite reine du début du siècle dernier?

Lucien MAZAN est né en 1882, à PLESSE en Bretagne. Dans ses débuts dans le cyclisme, il fut d'abord surnommé "L'Argentin" (la carte ci-dessus a circulé en 1903), car dans sa jeunesse il résida en ARGENTINE où il avait suivi son père, modeste horloger bijoutier. Il y gagna de quoi s'offrir sa première bicyclette en travaillant comme groom du Jockey Club de BUENOS AIRES. Puis lui fut donné son pseudonyme définitif : PETIT BRETON. 

 

 Ses deux frères Paul ( carte ci-contre) et Anselme, ainsi que son fils Yves, furent également de bons coureurs cyclistes.

 

 

PETIT BRETON a gagné le tour de France en 1906, 1907 ( avant-dernière carte, ci-dessous), et 1908.

Un internaute vient de me signaler que PETIT BRETON n'avait pas gagné le tour de France en 1906... Vérifications faites, il fallait préciser qu'il avait bien gagné en 1906, mais dans la catégorie des "machines poinçonnées", c'est à dire des coureurs cyclistes qui avaient fait ponçonner leur vélo avant le départ. C'est bien technique tout ça...

 

 

Après 1908, il cessa la compétition, et s'installa à PERIGUEUX où il ouvrit un commerce de cycles, qu'on aperçoit sur la dernière carte postale exposée.. 

Il fut un des fondateurs du cyclo-club périgourdin en 1911. 

Mobilisé en 1914, il fut tué au cours d'un accident d'auto, en service commandé, le 20 Décembre 1917.   

 

 
undefined

 

 

Repost 0
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 14:09

undefined

Un bien bel attelage ! Sans doute, si ces messieurs avaient trop bu, l'âne pouvait les raccompagner jusqu'à leurs domiciles... 

 

Repost 0
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 21:16
undefined

undefined

undefined

Le photographe est passé un jour d'hiver, par temps plutôt pluvieux, ce qui rend un peu tristounet ces vues du village de FOULEIX , près de VERGT . 
Une fois de plus, on notera que la plupart des élèves des écoles étaient chaussés de sabots de bois ; et que les véhicules à moteur demeuraient l'exception face aux attelages de chevaux ou même d'ânes...


 

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de VERGT
commenter cet article
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 14:41

 

PERIGUEUX-Saint-Front.JPG

Mon choix du jour s'est porté sur cette photographie ancienne de la fin du XIXè siècle , qui représente un groupe en visite sur les toits de la cathédrale Saint Front de PERIGUEUX. En arrière plan, nous devinons parfaitement le clocher de l'église Saint Georges.

Cette photographie n'étant pas légendée, tous ces personnages nous sont inconnus... Pour le moins peut on dire qu'il devait s'agir de personnages de la bourgeoisie cultivée ( peut être d'une société savante , mais je n'ai pas reconnu de visages des dirigeants d'alors de la Société Historique et Archéologique du Périgord...).

En tous cas, ils ont ramené de leur "périlleuse" ascension une bien jolie photo , dont ils ne se doutaient sans doute pas qu'elle s'offrirait à vos regards plus d'un siècle plus tard par le biais d' INTERNET !

 

Repost 0
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 11:31

 

 

Ce n'est qu'en 1935 que Mgr LOUIS décida de faire interrompre le culte du Saint Suaire de CADOUIN.

Preuve de la ferveur des pélerins : ces petites images pieuses (datant de 1883 et de 1869 pour celle ornée de broderies) reproduites dans cet article sont ornées d'un ruban qui est censé avoir touché au saint suaire; au dos est imprimée une oraison de l'office du Saint-Suaire, et il est précisé que Mgr l'Evêque de Périgueux et de Sarlat accorde 40 jours d'indulgence à tous ceux qui réciteront dévotement cette Oraison du Saint-Suaire. Et afin d'inciter à la vente de ces images pieuses, il était bien précisé que toute personne qui prendrait cette image participerait pendant 5 ans à la Messe qui se disait le premier vendredi de chaque mois à l'autel du Saint-Suaire ! 




CADOUIN.JPG

 Pour se rendre au pélerinage de CADOUIN, en ce début du siècle dernier , la plupart des pélerins prenaient leurs carrioles à cheval, ou prenaient le train jusqu'à la gare du BUISSON, où un étrange véhicule "semi-remorque" les prenait en charge jusqu'à l'abbaye de CADOUIN, distante de 5 kilomètres.

Les plus fortunés ( les plus rares, comme aujourd'hui d'ailleurs...) arrivaient à CADOUIN en véhicules automobiles . La carte avec les autos date de 1903 : or, à cette date, rassembler pas moins de 7 automobiles devait créer l'événement en PERIGORD.


Repost 0
6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 11:06

DOMME-Carte-postale-2.JPG

DOMME-Carte-postale-3.JPG

DOMME-Carte-postale-4.JPG

Parmi les très nombreux clichés de DOMME du début du siècle dernier, ceux pris par le photographe Sarladais Joseph GUIRAUD sont ceux qui ont su le mieux saisir la dure vie d'alors des habitants de cette bastide difficile d'accés.

Ainsi, ses cartes postales sur les différentes portes de DOMME nous montrent elles que les ânes bâtés semblaient  le meilleur moyen de transport pour amener les marchandises jusqu'à la bastide,  que les enfants étaient le plus souvent pieds nus , ou que le retour des champs  sonnait la fin d'une journée bien remplie...


Repost 0
Published by munoche - dans Canton de DOMME
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 19:43
PERIGUEUX-Coutellerie.JPG

Voici le stand qu'exposait Manuel Favié, officier du mérite agricole, en Mai 1929 à PERIGUEUX . 
La superbe vitrine regorge de boîtes et cartons publicitaires qui réjouiraient les chineurs d'aujourd'hui : "Il a le sourire ! Grâce aux rasoirs à lames LE COQ ! ",  "Lames en acier Suédois",  "Avez vous besoin de lames GILETTE ?", sans oublier "La Faux Manuel Favié"...

J'espère pour Mr Favié (qui a sérieusement l'air de s'emm... ) que la photo a été prise avant l'ouverture de l'exposition au public, car malgré toutes ses publicités , on ne peut pas dire que le stand attire les foules...

Repost 0
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 22:00

RIBERAC-Pervalet-1.JPG

RIBERAC-Pervalet-2.JPG

RIBERAC-Pervalet-3.JPG

RIBERAC-Pervalet-4.JPG

Sur la droite de la première carte postale, datant des années 1910 , vous pouvez remarquer la vitrine d'une modeste épicerie mercerie.
Elle se situait à RIBERAC sur l'actuelle rue du 26 Mars , proche du quartier du Relais.

La série de 3 photographies qui suivent permet de suivre l'évolution de ce commerce sur quelques décennies.

Ainsi, sur le cliché 1 , nous découvrons un plan rapproché qui date exactement de l'époque de la carte postale (années 1910) : les plaques publicitaires sont identiques et situées aux mêmes endroits (MAGGI, LION NOIR, KNEIPP, KUB , CHOCOLAT LOUIS...) . Et pour la photo pose le tout jeune épicier, Angel PERVALET...

Ce même Angel PERVALET se retrouve sur les clichés suivants , espacés de plusieurs années...

Sur le cliché 2 , avec son épouse, jeune couple devant la boutique ordonnée de façon  très géométrique.  Il s'est ajouté une seconde plaque publicitaire KNEIPP , mais on notera que l'inflation est passée par là, puisque le prix qui figurait sur la plaque du cliché 1 (1 centime) a disparu et laissé la place à la mention "SANTE ECONOMIE" ...

Sur le cliché 3 , Angel a les tempes grisonnantes , les années 30 sont là...  La boutique s'est diversifiée, avec une vitrine exposant des habits d'enfants.  Les plaques publicitaires émaillées ont disparu...

Je ne sais pas quand a fermé ce commerce.

Mais il y a déjà des dizaines d'années qu'il a laissé la place à un simple appartement... 
 

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de RIBERAC
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 15:25

SARLAT-Carte-postale-6.JPG

SARLAT-Carte-postale-7.JPG

Bon, effectivement, comme certains ont bien répondu, cet hôtel se trouvait bien à SARLAT...
Mais à quel endroit exact de SARLAT ?
Indices : Hôtel du Périgord, hôtel café LAVAL, téléphone 1-25 ... Et depuis il y a un autre immeuble qui s'est rajouté...

Voici la réponse exacte : la maison LAVAL se situait au N° 6 de la Place Pasteur à SARLAT. En me rendant sur place , j'ai eu du mal à reconnaître l'immeuble , car depuis il y a eu de nouvelles constructions...

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de SARLAT
commenter cet article

Présentation

  • : Cartes postales anciennes du Perigord Dordogne
  • Cartes postales anciennes du Perigord Dordogne
  • : Un voyage dans le PERIGORD DORDOGNE à travers une sélection de cartes postales anciennes , choisies selon mon humeur ou à proposer par vous mêmes.
  • Contact

MA PETITE ANNONCE

Une collection n'étant jamais terminée, je suis toujours à la recherche de photos et cartes postales anciennes du PERIGORD. N'hésitez pas à me contacter (bouton CONTACT tout au bas de la page) et à me préciser vos conditions si vous avez de tels documents à céder.

Rechercher