Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 20:45

Quel beau sourire de ce paysan , tout fier de ses boeufs et veaux...! A droite, le maquignon , dans sa grande blouse , semble calculer la somme qu'il va pouvoir proposer...

Repost 0
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 21:15

Le 28 Avril 1907, au lieu-dit BELLAT , sur la commune D'EYGURANDE , à l'intérieur d'un bois situé en bordure de la route reliant le bourg d'EYGURANDE à celui du PIZOU, a été découvert le corps d'un homme sans tête.

Il s'agissait de celui de jean DEAU , âgé d'une trentaine d'années, gendre d'un agriculteur aisé domicilié à BELLAT. La victime gisait habillée , sous un grand pin et, au dessus d'elle , se balançait sa tête au bout d'une corde attachée à une branche de l'arbre.

La mort remontait vraisemblablement au 1er Décembre 1906, date de la disparition de Jean DEAU. La décapitation aurait résulté, à la longue, de la traction exercée par le poids du corps sur le cou de l'intéressé.

Cette affaire eut un grand retentissement dans la région , elle attira curieux et commentaires. L'épicerie d'EYGURANDE édita et vendit des cartes postales illustrant l'évènement.

Le MYSTERE D'EYGURANDE était lancé. On parla de suicide , mais aussi d'assassinat... Toute cette agitation donna mauvaise réputation aux habitants des lieux qui longtemps furent considérés comme peu fréquentables. Notons, qu'au dire des anciens du lieu, personne ne fut arrêté...

COMMENTAIRE TIRE DE L'OUVRAGE "IL ETAIT UNE FOIS LA DOUBLE DES PAUVRES GENS", DE HENRI BRIVES, AUX EDITIONS COPEDIT (1996).

Repost 0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 18:04

Mon petit blog fête son premier anniversaire !

Vous êtes tous conviés à me laisser vos commentaires pour me dire si le bébé a bien grandi...

Pour fêter cet anniversaire , je vous emmène dans les champs , admirer une des premières machines "modernes" qui bientôt contribueront à modifier totalement les modes d'exploitation de nos campagnes du PERIGORD.  Moderne, moderne... vite dit, il fallait encore de solides boeufs pour tirer cette moissonneuse lieuse.

On ignore dans quel endroit de la DORDOGNE ont été pris ces clichés... Peut être simple hasard, mais la plupart des cartes de cette série "Scènes de la vie champêtre en Périgord" que je possède ont été expédiées de la région de LANOUAILLE.

Repost 0
2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 18:05

Vu l'intitulé "Les Maurillous", je suppose que ce commerce était situé aux MAURILLOUX , du côté de TRELISSAC... Si l'un de vous peut localiser l'endroit exact du cliché, je l'en remercie d'avance...

Ce commerce vendait de tout, comme l'indique les multiples bandeaux et panneaux publicitaires : Buvette, Epicerie, Mercerie, Charcuterie... Station essence avec des pompes qui feraient aujourd'hui le bonheur des collectionneurs , vantant les marques AUTO MOBILINE, SPIDO, HUILES RENAULT , MOBILOIL, DLAZUR, PRIMAGAZ... Et bien sûr encore quelques produits phares de l'époque : DUBONNET, BYRRH, MANDARIN, KUB, ...

Et avec , ce qui me touche plus particulièrement , à gauche de l'entrée, deux tourniquets remplis de cartes postales ! Celle ci y figurait peut être...

Si vous trouvez les autres, faites moi signe...

Repost 0
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 18:34

La ligne de tramways de VERGT à BERGERAC fut ouverte en 1912 et fermée en 1949. Elle était exploitée par la Société des Tramways de la DORDOGNE, qui était également responsable des lignes SAINT PARDOUX LA RIVIERE/SAINT MATHIEU , THIVIERS/ SAINT YRIEIX, et SARLAT/ VILLEFRANCHE DU PERIGORD.

Repost 0
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 15:50

Effectivement, il y a quatre colonnes ornant la devanture de cet honorable hôtel de famille.  La terrasse est un peu étroite , et semble au complet avec une seule table (sans doute sortie pour la mise en scène de la photo...) . Je ne sais pas si l'hôtel comportait beaucoup de chambres, mais la présence de 3 employées posant sur la photo semble indiquer que le service devait y être soigné.

Et une fois de plus, on notera que seuls les hommes boivent...

Repost 0
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 13:56

Mr BARTHELEMY semble très fier de son petit commerce, qu'il présente sous ses plus beaux aspects sur cette carte postale datant de la fin des années 20 . La voiture à cheval porte les inscriptions MERCERIE - BARTHELEMY. Il y a également le camion de livraison, tout neuf : il arbore une bâche qui vante les mérites de "SAPONITE LA BONNE LESSIVE" , la publicité faisant ses premiers pas...

La photo indique que Mr BARTHELEMY servait également l'apéritif à ses clients...

Un commerçant, somme toute , bien entreprenant...

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de BERGERAC
commenter cet article
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 11:20

Je trouve que ces 2 cartes postales anciennes illustrent bien l'animation de nos petits villages du PERIGORD en ces tous débuts du 20è siècle. L'église, la place du village, son épicerie principale, et l'école , avec pas moins de 29 élèves ... Vous noterez que tous ces "petiots" sont en sabots de bois . Les abords de l'école, comme d'ailleurs tous les chemins, étaient en terre battue, et les gamins ainsi chaussés devaient sans doute se lever tôt pour aller à pied à l'école , car tous n'habitaient pas le centre de ce tout petit bourg. 

Pour ceux qui ont la vue aiguisée, je signale que le petit groupe de 7 gamins du premier cliché figure également parmi les élèves , les photos ayant été prises le même jour (années 1910).

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de VELINES
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 19:14

Il m'arrive parfois , en examinant attentivement tous ces vieux clichés, de découvrir des situations insolites.

Ainsi, ce cliché de la place de la mairie de SAINT AULAYE semble des plus classiques: on a sagement aligné quelques enfants, tenus par leurs mères, et hop la photo est dans le sac...

Mais à l'arrière plan , sur la droite, on peut découvrir une scène assez cocasse : la boutique TAMISIER, qui fait EPICERIE MERCERIE en plus des sabots , est en train de rénover entièrement sa façade, et on voit le peintre en plein travail, qui s'applique à tracer ses lettres... Est ce le photographe qui l'a troublé ? Toujours est il qu'il est en train de faire une superbe faute d'orthographe : TISSUES , avec un superbe E superflu ! On devine qu'il a du refaire illico l'ouvrage, ,comme semble l'indiquer la deuxième carte, où la faute a été corrigée...  

 

  

 

 

Repost 0
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 20:50

Ce Mr EREAU, constructeur de machines agricoles , a du contribuer à améliorer les rendements de l'agriculture en ce début de siècle dernier. Si la vallée de l'Isle, qui baigne Montpon, bénéficiait de terres fertiles, il en allait autrement dans la toute proche région de la Double ; région où également les faibles revenus des agriculteurs devaient rendre délicat l'achat de machines agricoles modernes.   

Repost 0

Présentation

  • : Cartes postales anciennes du Perigord Dordogne
  • Cartes postales anciennes du Perigord Dordogne
  • : Un voyage dans le PERIGORD DORDOGNE à travers une sélection de cartes postales anciennes , choisies selon mon humeur ou à proposer par vous mêmes.
  • Contact

MA PETITE ANNONCE

Une collection n'étant jamais terminée, je suis toujours à la recherche de photos et cartes postales anciennes du PERIGORD. N'hésitez pas à me contacter (bouton CONTACT tout au bas de la page) et à me préciser vos conditions si vous avez de tels documents à céder.

Rechercher