Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 16:22

Ces deux clichés sont très vivants, car pris à hauteur d'homme, au beau milieu de la foule, qui pour une fois ne semble pas poser ni avoir repéré le photographe ( à part peut être un gamin sur la première carte)... Les tous débuts de la caméra cachée?

Toujours est il qu'on s'imagine tout à fait au milieu de ces citadins qui déambulent sans être gênés par la moindre automobile ou code de la route. Employés, militaires, petits bourgeois, apprentis, écoliers... Bref, PERIGUEUX avant 1910... 

Repost 0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 14:48

Rien de particulier à dire sur ces 2 cartes, si ce n'est que je les mets en ligne en remerciement à "Boguy" , qui a plusieurs fois sur son site IMAGES EN PERIGORD (voir dans mes liens) mis les prises de vues actuelles de mes cartes postales anciennes. Et puisqu'il habite VEYRIGNAC, il aura moins à se déplacer pour nous montrer si le village et son château ont changé en un siècle.

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de CARLUX
commenter cet article
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 12:53

Ce petit coin aquatique, bien ombragé sous cette magnifique voute d'arbres , semble avoir constitué un des coins privilégiés de détente en ce début du siècle dernier, car une dizaine de cartes postales illustrent ces "Eygadous" constitués au confluent du ruisseau la Rège et de la Dordogne.

On peut se demander si la voile de l'embarcation servait à quelque chose, le vent semblant plutôt faible sous cet abri de verdure...

Vous aurez remarqué que ces messieurs moustachus se baignaient entre eux , pas de mixité dans la baignade ( y avait il un jour réservé aux femmes?...j'attends la carte...).

Un beau bébé tout blond n'a pas l'air très rassuré. Peut être a t'il entendu les récits parlant de flammes entrevues sur ces eaux, le ruisseau de la Rège ayant en effet la particularité de laisser échapper des gaz inflammables.

Repost 0
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 11:39

La gare de RIBERAC fut inaugurée le 18 Décembre 1881 pour recevoir la section RIBERAC-PERIGUEUX. Elle fut agrandie pour la jonction le 27 Aout 1888  avec la section RIBERAC-MUSSIDAN. Le " noeud ferroviaire" fut complété le 08 Juillet 1894 par la section RIBERAC-ANGOULEME, et finalisé le 1er Juillet 1906 par la section RIBERAC-PARCOUL MEDILLAC. 

A ses tous débuts ( avec une seule branche), le trafic était en 1889 de 31000 voyageurs ! Mais la mise en concurrence avec les transports routiers et le développement de l'automobile conduisirent à la fermeture de la ligne. Dès Mai 1939, la ligne ANGOULEME RIBERAC MUSSIDAN fut fermée aux voyageurs. Et dès 1949, RIBERAC n'était plus desservi par la SNCF au niveau des voyageurs. Pour finir, les deux derniers trains ( de marchandises) circulèrent dans l'aprés midi du 15 Décembre 1951. En Février 1953, une partie des gares et des maisons de garde furent mises en vente au tribunal de RIBERAC. Certains témoignages prétendent que les rails démontés seraient partis en EGYPTE...

Les bâtiments des voyageurs de la gare de RIBERAC (carte postale du bas, datant fin 50 début années 60) sont désormais occupés par le comité d'entreprise de la SNCF, pour des séjours de vacances...

Je tiens à remercier Mr Jean-Jacques BEAUVAIS pour sa très complète étude sur "L'Etoile ferroviaire de RIBERAC", dans laquelle j'ai puisé les renseignements de cet article..

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de RIBERAC
commenter cet article
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 11:01

Suite à la demande d'un "collègue" cartophile qui souhaitait voir illustré le village qu'il affectionne, voici donc un souvenir du PIZOU .  Ces forges de Coly ont vu le jour dès 1849. Elles fonctionnaient avec le bois de la région, le charbon de Lorraine, puis après 39-45 le fioul lourd de l'époque. Elles fabriquaient fer plat, tôles, cornières, pointes, tréfileries, charpentes métalliques...

Plusieurs propriétaires se sont succédés, employant jusqu'à 300 personnes !

Elles ont fonctionné jusqu'en 1955 . Aujourd'hui, on peut toujours voir l'imposante cheminée, vestige de cet âge révolu des "maîtres de forges". 

Repost 0
7 novembre 2006 2 07 /11 /novembre /2006 20:36

Quelle aventure ! On pose tels d'intrépides explorateurs...en prenant soin cependant à ce que le chapeau ne s'envole pas ! Et pourtant les vêtements, notamment la soutane, n'ont pas du être bien pratiques pour arriver ainsi à poser sur ces rochers au beau milieu de la Dordogne. Quel beau souvenir, que l'expédieur de cette carte a posté en Juillet 1904...

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de BERGERAC
commenter cet article
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 15:30

Actuellement, le centre des villes est aménagé pour favoriser les trajets piétonniers et cyclistes, au détriment de l'automobile. Par contre, il n'en va pas de même pour les hameaux et villages qui ont le malheur de se trouver traversés par une route à grande circulation. Ainsi a t'on récemment doté le hameau de LA BORIE , juste à la sortie de RIBERAC, d'un superbe rond-point automobile, coupant en deux le hameau ( il est vrai que la partie la plus "densément" habitée est désormais un peu évitée par le trafic routier).

J'offre à votre appréciation ces deux cartes postales anciennes, en souvenir d'une époque où on pouvait poser en plein milieu de la route, en veillant bien à ne pas se faire renverser par un de ces "bicyclistes" imprévisibles !

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de RIBERAC
commenter cet article
28 octobre 2006 6 28 /10 /octobre /2006 21:44

Je ne veux pas faire de faux procès, mais ces deux prêtres semblent bien lotis : un beau presbytère ( quasiment un petit château), avec apparemment au fond de la cour la bonne et un serviteur (qui les attendent pour le repas?)... De nos jours, reste t'il encore même seulement 1 prêtre qui réside à ST BARTHELEMY?

 L'ecclesiastique de gauche tient une cigarette...ça le réchauffe sans doute, car vu les soutanes bien rembourrées, il semble faire un froid à ne pas mettre un pèlerin dehors. 

Repost 0
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 18:31

Le cliché a été pris au moment où le pêcheur lançait son filet ( un épervier si je ne me trompe) , à proximité du pont du GARRIT près de SAINT CYPRIEN. A chaque fois que j'emprunte la voie rapide d'où l'on aperçoit ce pont, je ne peux m'empêcher de jeter un regard furtif, au cas où... mais jamais je n'ai vu un tel équipage.

Repost 0
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 22:38

De nos jours, la montée en automobile de la barre de Domme est toujours assez harassante. Alors imaginez un peu ce que devaient endurer ces ânes bâtés, avec leurs paniers remplis à ras bord, et qui en plus devaient parfois porter leur maître ! Toute une expédition ! Braves bêtes ! 

Repost 0
Published by munoche - dans Canton de DOMME
commenter cet article

Présentation

  • : Cartes postales anciennes du Perigord Dordogne
  • Cartes postales anciennes du Perigord Dordogne
  • : Un voyage dans le PERIGORD DORDOGNE à travers une sélection de cartes postales anciennes , choisies selon mon humeur ou à proposer par vous mêmes.
  • Contact

MA PETITE ANNONCE

Une collection n'étant jamais terminée, je suis toujours à la recherche de photos et cartes postales anciennes du PERIGORD. N'hésitez pas à me contacter (bouton CONTACT tout au bas de la page) et à me préciser vos conditions si vous avez de tels documents à céder.

Rechercher