Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 11:30

Combien de Périgourdins se rappellent ils que PERIGUEUX fut la ville d'adoption d'un grand champion de la petite reine du début du siècle dernier?

Lucien MAZAN est né en 1882, à PLESSE en Bretagne. Dans ses débuts dans le cyclisme, il fut d'abord surnommé "L'Argentin" (la carte ci-dessus a circulé en 1903), car dans sa jeunesse il résida en ARGENTINE où il avait suivi son père, modeste horloger bijoutier. Il y gagna de quoi s'offrir sa première bicyclette en travaillant comme groom du Jockey Club de BUENOS AIRES. Puis lui fut donné son pseudonyme définitif : PETIT BRETON. 

 

 Ses deux frères Paul ( carte ci-contre) et Anselme, ainsi que son fils Yves, furent également de bons coureurs cyclistes.

 

 

PETIT BRETON a gagné le tour de France en 1906, 1907 ( avant-dernière carte, ci-dessous), et 1908.

Un internaute vient de me signaler que PETIT BRETON n'avait pas gagné le tour de France en 1906... Vérifications faites, il fallait préciser qu'il avait bien gagné en 1906, mais dans la catégorie des "machines poinçonnées", c'est à dire des coureurs cyclistes qui avaient fait ponçonner leur vélo avant le départ. C'est bien technique tout ça...

 

 

Après 1908, il cessa la compétition, et s'installa à PERIGUEUX où il ouvrit un commerce de cycles, qu'on aperçoit sur la dernière carte postale exposée.. 

Il fut un des fondateurs du cyclo-club périgourdin en 1911. 

Mobilisé en 1914, il fut tué au cours d'un accident d'auto, en service commandé, le 20 Décembre 1917.   

 

 
undefined

 

 

Repost 0
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 14:41

 

PERIGUEUX-Saint-Front.JPG

Mon choix du jour s'est porté sur cette photographie ancienne de la fin du XIXè siècle , qui représente un groupe en visite sur les toits de la cathédrale Saint Front de PERIGUEUX. En arrière plan, nous devinons parfaitement le clocher de l'église Saint Georges.

Cette photographie n'étant pas légendée, tous ces personnages nous sont inconnus... Pour le moins peut on dire qu'il devait s'agir de personnages de la bourgeoisie cultivée ( peut être d'une société savante , mais je n'ai pas reconnu de visages des dirigeants d'alors de la Société Historique et Archéologique du Périgord...).

En tous cas, ils ont ramené de leur "périlleuse" ascension une bien jolie photo , dont ils ne se doutaient sans doute pas qu'elle s'offrirait à vos regards plus d'un siècle plus tard par le biais d' INTERNET !

 

Repost 0
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 19:43
PERIGUEUX-Coutellerie.JPG

Voici le stand qu'exposait Manuel Favié, officier du mérite agricole, en Mai 1929 à PERIGUEUX . 
La superbe vitrine regorge de boîtes et cartons publicitaires qui réjouiraient les chineurs d'aujourd'hui : "Il a le sourire ! Grâce aux rasoirs à lames LE COQ ! ",  "Lames en acier Suédois",  "Avez vous besoin de lames GILETTE ?", sans oublier "La Faux Manuel Favié"...

J'espère pour Mr Favié (qui a sérieusement l'air de s'emm... ) que la photo a été prise avant l'ouverture de l'exposition au public, car malgré toutes ses publicités , on ne peut pas dire que le stand attire les foules...

Repost 0
7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 18:10

Avant la Grande Guerre , les "faucheurs de marguerites" (ainsi appelait on les premiers aviateurs) attiraient les foules. Le 22 Octobre 1910, le monoplan de l'aviateur GIBERT érafle un pommier et s'écrase à proximité du moulin de Barnabé à PERIGUEUX . La chute est de 3 mètres ! (plus haut qu'une marguerite...) Miracle, l'aviateur est indemne (mais un peu boudeur et penaud sur la photo). Quand on voit les débris de l'aéroplane autour de lui (qui tiennent plus d'un bricolage de bicyclette et de collage de papier), on prend conscience du cran qu'avaient ces précurseurs...

Repost 0
2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 18:05

Vu l'intitulé "Les Maurillous", je suppose que ce commerce était situé aux MAURILLOUX , du côté de TRELISSAC... Si l'un de vous peut localiser l'endroit exact du cliché, je l'en remercie d'avance...

Ce commerce vendait de tout, comme l'indique les multiples bandeaux et panneaux publicitaires : Buvette, Epicerie, Mercerie, Charcuterie... Station essence avec des pompes qui feraient aujourd'hui le bonheur des collectionneurs , vantant les marques AUTO MOBILINE, SPIDO, HUILES RENAULT , MOBILOIL, DLAZUR, PRIMAGAZ... Et bien sûr encore quelques produits phares de l'époque : DUBONNET, BYRRH, MANDARIN, KUB, ...

Et avec , ce qui me touche plus particulièrement , à gauche de l'entrée, deux tourniquets remplis de cartes postales ! Celle ci y figurait peut être...

Si vous trouvez les autres, faites moi signe...

Repost 0
28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 19:37

Superbe dessin publicitaire fait spécialement pour le GARAGE MODERNE de PERIGUEUX ( on reconnaît bien la cathédrale ST FRONT au lointain ).  Noter l'élégance sportive de la conductrice . Je note que le dessinateur s'est amusé à contourner les caricatures de l'époque : en effet, celles ci représentaient souvent des automobiles pétaradant et effrayant troupeaux et volatiles...; ici , c'est un chien qui effraie les canards, et non le splendide véhicule. 

Et ci-dessous, la voiture est bien arrivée au "GARAGE MODERNE", et les mécaniciens semblent faire un essai du véhicule afin de vérifier que tout est OK avant de le rendre à la dame chic.

 

Repost 0
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 12:17

Cette carte tombe à pic pour vous rappeler qu'il faut aller voter ce Dimanche !

Au dos de la carte, afin de motiver les troupes, on pouvait lire : ELECTIONS MUNICIPALES DE PERIGUEUX de MAI 1912. Chers Concitoyens, le 5 Mai, vous vous souviendrez de l'admirable campagne faite par le Parti Socialiste en faveur de la classe qui travaille et vous ferez bloc sur les Candidats Socialistes qui sauront défendre avec indépendance les intérêts de notre chère Cité.

Parmi tous les candidats, on pouvait noter les professions suivantes : coiffeur, charron, ferblantier boîtier, serrurier, trésorier du syndicat des menuisiers,  2 commis des postes et 1 facteur, 1 instituteur, ...

Repost 0
22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 16:22

Ces deux clichés sont très vivants, car pris à hauteur d'homme, au beau milieu de la foule, qui pour une fois ne semble pas poser ni avoir repéré le photographe ( à part peut être un gamin sur la première carte)... Les tous débuts de la caméra cachée?

Toujours est il qu'on s'imagine tout à fait au milieu de ces citadins qui déambulent sans être gênés par la moindre automobile ou code de la route. Employés, militaires, petits bourgeois, apprentis, écoliers... Bref, PERIGUEUX avant 1910... 

Repost 0
19 octobre 2006 4 19 /10 /octobre /2006 20:35

Il semblerait que ce cliché ait été pris au lieu dit La Peyrouse de COULOUNIEIX-CHAMIERS, mais le doute subsiste sur la localisation exacte.

Lors du passage de la batteuse, c'était vraiment la fête : tout le monde dans le voisinage se rassemblait, de l'élégante en chapeau au paysan, en passant par les gouillassous qui posaient jusque dans les bras de leurs mères... On imagine les odeurs, le bruit de la batteuse...et le bon repas qui devait clôturer cette rentrée du blé pour l'année. 

Repost 0
30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 11:31

Je ne suis pourtant pas très vieux ( né au tout début des années 60) , mais cette carte postale me rappelle l'ambiance des après midi de cinéma aux "Francs Camarades" de Ribérac . Il y avait en première partie des Tom et Jerry, ou un Charlot, ou un Laurel et Hardy... Et puis le grand film, en couleur ! Qui datait déjà à l'époque ( donc souvent des années 50 à 60),  dont la copie tremblait affreusement... Mais on était tous super contents ! Et puis après il y avait les crêpes et les beignets...

Ma mère, en bonne diplomate dans cette petite ville du Périgord agricole, m'envoyait également à la kermesse paroissiale... et là aussi il y avait des projections de films...et des crêpes sucrées par les bonnes dames de la paroisse.

La dernière fois que je suis allé au cinéma , la clim était si forte que j'en ai attrapé un torticolis. Et le pop corn avait remplacé les crêpes et les beignets...

Repost 0

Présentation

  • : Cartes postales anciennes du Perigord Dordogne
  • Cartes postales anciennes du Perigord Dordogne
  • : Un voyage dans le PERIGORD DORDOGNE à travers une sélection de cartes postales anciennes , choisies selon mon humeur ou à proposer par vous mêmes.
  • Contact

MA PETITE ANNONCE

Une collection n'étant jamais terminée, je suis toujours à la recherche de photos et cartes postales anciennes du PERIGORD. N'hésitez pas à me contacter (bouton CONTACT tout au bas de la page) et à me préciser vos conditions si vous avez de tels documents à céder.

Rechercher